Oscar Wilde (1854-1900)

Mots divers attribués à Oscar Wilde


  • Les tragédies des autres sont toujours d'une banalité désespérante.

  • Une chose n'est pas nécessairement vraie parce qu'un homme meurt pour elle.

  • Expérience: nom dont les hommes baptisent leurs erreurs. (Voir Lady Windermere's fan : acte 3)

  • Les enfants commencent à aimer leurs parents, ensuite ils les jugent et il leur arrive; parfois de leur pardonner.


Début de page  Page d'accueil  

De Profundis


  • The supreme vice is shallowness(= platitude). Whatever is realised is right.

  • The basis of character is will-power,...

  • In life there is really no small or great thing. All things are of equal value and of equal size.

  • Ultimately the bond of all companionship, wether in marriage or in friendship, is conversatinal, and conversation must have a common basis, and between twho people of widely different culture the only common basis possible is the lowest level.

  • Hate blinds people.

  • The fatal errors of life are not due to man's being unreasonable: an ireasonable moment may be one's finest moment. They are due to man' being logical.

  • Everything must come to one out on one's own nature. There is no use in telling a person a thing that they don't feel and can't understand.

  • Every single human being should be the fulfilment of a prophecy. For every human being should be the realisation of some ideal, either in the mind of God or in the mind of man.

  • All bad art is the result of good intention.

  • ...What is said of a man is nothing. The point is, who says it.

  • Whatever is first in feeling comes always last in form.

  • In sublimity of soul there is no contagion. High thoughts and high emotions are by their very existence isolated.

  • By the displacement of an atom a world may be shaken.

  • There is no prison in any world into which Love cannot force en entrance.

  • Things, also, are in their essence what we choose to make them. A thing is according to the mode in which one looks at it.

  • What lies before me is my past.


Début de page  Page d'accueil  

Le portrait de Dorian Gray (traduction de Michel Etienne)


  • Il n'y a pas de livres moraux ou immoraux. Un livre est bien ou mal écrit. C'est tout. (introduction)

  • On n'est jamais assez circonspect dans le choix de ses ennemis. (chap 1)

  • Le but de la vie, c'est d'exprimer ce qu'on porte soi-même. Nous n'existons que pour l'épanouissement de notre personnalité. De nos jours, on a peur de soi-même. On a oublié les devoirs envers soi-même, les plus importants de tous. (chap 2)

  • Nous sommes punis pour tous nos refus. Nos désirs étouffés empoissonnent notre esprit... On ne peut se libérer d'une tentation qu'en lui cédant... (chap 2)

  • Comme tous les gens qui tentent d'épuiser un sujet, il ne parvint qu'à épuiser ses auditeurs. (chap 3)

  • De nos jours la plupart de gens meurent d'un excès de bon sens terre à terre et decouvrent lorsqu'il est trop tard que seules nos fautes ne nous laissent aucun regret. (chap 3)

  • Wagner est mon musicien préféré. Sa musique est si bruyante! On peut parler tout le temps sans que personne entende ce que vous dites. (chap 4)

  • Mais comment échapper à l'avenir ? (chap 10)

  • On a le droit de juger un homme d'après l'influence qu'il a eue sur ses amis. (chap 12)

  • C'est la vie de la campagne dans toute son horreur. On se lève tôt parce qu'il y a tant à faire, et on se couche tôt parce qu'on a si peu à penser. (chap 15)

  • ...Quand une femme se remarie, c'est qu'elle détestait son premier mari. Lorsqu'un homme se remarie, c'est qu'il adorait sa première femme. Les femmes tentent leur chance. Les hommes risquent la leur. (chap 15)

  • Les femmes nous aiment pour nos défauts. Si nous en avons suffisamment, elles nous pardonnent tout même notre intelligence. (chap 15)

  • Pour retrouver ma jeunesse, je ferais n'importe quoi sauf prendre de l'exercice, me lever de bonne heure ou devenir respectable. La jeunesse ! Rien ne vaut la jeunesse ! On parle de son ignorance. C'est absurde. Maintenant, je n'écoute plus avec un certain respect que l'opinion des gens beaucoup plus jeunes que moi. Ils me paraissent en avance sur moi. La vie leur a révélé ses dernières merveilles. Quand aux personnes âgées, je les contredis toujours, par principe. Si vous leur demandez leur avis un un événement de la veille, elles vous confient solennellement l'opinion qui avait cours en 1820, lorsqu'on portait des bas, qu'on croyait à tout et qu'on ne savait strictement rien... (chap 19)

  • La tragédie de la vieillesse, ce n'est pas de vieillir, c'est de rester jeune. (chap 19)


Début de page  Page d'accueil  

Lady Windermere's fan


  • If you pretend to be good, the world takes you very seriously. Il you pretend to be bad, it doesn't. (first act)

  • I Can resist everything except temptation. (first act)

  • But there are moments when one has to choose between living one's own live, fully, entirely, completely - or draging out some false, shallow, degrading existence that the world in its hypocrisy demands. (Act 2)

  • If a woman wants to hold a man, she has merely to appeal to what is worst in him. (Third act)

  • Experience is the name (he - Tuppy) gives to hos mistakes. (Third act)


Début de page  Page d'accueil  

A Woman of no importance.


  • The youth of America is their oldest tradition. (act 1)

  • Nothing is serious except passion. (Act 1)

  • How can a woman be expected to be happy with a man who insists on treating her as if she were a perfectly rational being ? (Act 2)

  • When a man is old enough to do wrong he should be old enough to do right also. (Act 2)

  • Children begin by loving their parents. After a time they judge them. Rarely if ever, do they forgive them. (Act 2)

  • People nowadays are so absolutely superficial that they don't understand the philosophy of the superficial. (Third act)


Début de page  Page d'accueil  

An ideal husband


  • Questions are never indiscret. Answers sometimes are. (Act 1).

  • One's past is what one is.The only way by which people should be judged. (Act 1)

  • Circumstances should never alter principles .(Act 1)

  • I remember having read somewhere, in some strange book, that when the gods wish to punish us they answer our prayers. (Second Act)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 13/11/2009 version: 19/06/2001