Raoul Vaneigem (1934 - )

Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations


  • L'économie n'as de cesse de faire consommer davantage, et consommer sans relâche, c'est changer d'illusion à un rythme accéléré qui dissout peu à peu l'illusion du changement. (p.30)

  • Ceux qui parlent de révolution et de lutte de classes sans se référer explicitement à la vie quotidienne, sans comprendre ce qu'il y a de subversif dans l'amour et de positif dans le refus des contraintes, ceux-là ont dans la bouche un cadavre. (p.32)

  • Le bon sens de la société de consommation a porté la vieille expression "voir les choses en face" à son aboutissement logique : ne voir en face de soi que des choses. (p.41)

  • Etre riche se réduit aujourd'hui à posséder un grand nombre d'objets pauvres. (p.89)

  • On n'a plus l'âge du coeur ou de la peau, mais l'âge de ce que l'on achète. (p.90)

  • Le pouvoir d'achat est la licence d'acheter du pouvoir. (p.93)
    ...

    (Editions Gallimars, 1967 et 1992. lu en collection Folio)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 11/05/2009 version: YF-05/2009