Extraits du Talmud

Traité Sanhédrin


  • Tu décideras un acquittement à la faveur d'une seule voix de majorité, tu ne pourras décider une condamnation qu'avec deux voix de majorité. (Michna 2A)

  • ..là où on veut la justice, il n'y a pas de paix, et là où on veut la paix, il n'y a pas de justice. (6B)

  • Quelqu'un disait: du temps où notre amour était fort, nous reposions (très à l'aise) sur le plat d'une épée. A présent que notre amour n'est plus aussi fort, un lit de soixante «garmida» ne nous suffit plus. (7A)

  • Rab Kahna a dit : lorsqu'un Sanhédrin s'est déclaré unanime pour condamner, l'accusé sera acquitté. (17A)

  • Celui qui élève chez lui un orphelin, l'Ecriture Sainte lui reconnaît le même mérite que s'il lui avait donné effectivement la vie. (19B)

  • Quand un voleur manque de courage (pour continuer à voler) il se fait passer pour un homme honnête. (22A)

  • Rabbi Yohanan a dit: Quand un homme perd sa première épouse, c'est comme si la destruction de temple était arrivé de son temps. (22A)

  • Rabbi Chmouel fils de Nahman dit: pour tout (au monde) il existe un remplacement, sauf pour l'épouse de sa jeunesse. (22A)

    (Talmud de Babylone Traduit par le rabbin Israël Salzer. Edition Keren Hasefer ve Halimoud 1974)


Hillel ( - 10 après JC)

(extraits du Pirké Aboth [Traité des principes])


  • Si je ne suis pas pour moi, qui sera pour moi ?
    Mais si je ne suis que pour moi, que suis-je ?
    Et si pas maintenant, quand ? (I,14)

  • Ne réponds pas de toi avant le jour de ta mort. (II,5)

  • Ne juge pas ton prochain avant que tu te sois trouvé dans la même situation que lui. (II,5)

  • L'élève timide n'apprend rien et le maître qui se livre à la colère enseigne mal. (II,6)

  • Là où il n'y a pas d'homme, efforce-toi d'en être un. (II,6)


Sages du Talmud

(note:la pagination du talmud est par feuille : recto (A) et verso (B) )


  • Quiconque cite une loi sans l'attribuer à son auteur retarde la rédemption.
    (Rabbi Meir: ...)

  • Quiconque n'enseigne pas un métier à son fils, c'est comme s'il lui apprenait à voler.
    (Rabi Yehouda bar Ilai:...)

  • Comme dit le maître, habitue ta langue à dire « je ne sais pas », si tu ne veux éviter d'être pris pour un menteur.
    (Rabbi Zeïra dans le traité Berakhoth)

  • Un païen va voir Chammaï et lui dit:
    - Convertis-moi, mais à condition de m'apprendre toute la Torah pendant le temps que je peux rester sur un pied.
    Chammaï le chasse en le frappant avec la règle de maçon qu'il avait à la main.
    L'homme s'en fut trouver Hillel qui le convertit:
    Ne fais pas à ton prochain ce que tu n'aimerais pas qu'il te fasse, voilà toute la Torah, lui dit-il. Le reste n'est que commentaires. Va, et étudie-les. (dans le traité Chabbat [ ]) p.165)

  • Il faut se garder de trois actes: annuler un mariage, accepter un dépôt et se porter garant pour quelqu'un.
    (Bar Kappara dans le traité Yebamoth [109A])

  • Il faut éviter d'écouter des choses futiles, car parmi tous les organes l'oreille est la première à s'enflammer.
    (dans le traité Ketouboth [5A])

  • Trois sortes d'hommes ont des vies qui ne sont pas des vies: les miséricordieux, les irritables et les sensibles... (dans le traité Pessahim)

    (Edition Verdier 1982: "Aggadoth du Talmud de Babylone" traduit par Arlette Elkaïm-Sartre)


Lien(s): Introduction à l'histoire du Talmud   Introduction au Talmud   Anatomie d'une page du Talmud  

Début de page  Page d'accueil  
Page générée le : 25/02/2017 version: YF-06/2001