Michel Steiner (1946 -)

Tous Nos Voeux - L'énigme Du Kol Nidré


  • Lorsque une situation lui évoquait une histoire juive il ne manquait jamais de la soumettre à l'épreuve de la réalité. L'une d'elle raconte que le silence assujetit les bavards, et que toute parole qui le rompt, fût-elle un ordre, et une question assignant celui qui la profère à la place du demandeur. (p.26)

  • Se pouvait-il qu'un mot devienne agent pathogène et qu'il existe des allergies sémantiques ? (p.32)

  • Un philosophe a dit :"Puisque l'on peut nommer cet qui n'existe pas, alors ce qui n'existe pas existe!" (p.37)

  • S'il boudait le plus souvent les anonymes casquettes et chapeaux, une main tendue, comme si elle allait le sauver de quelque chose, le métamorphosait en un être immanquablement charitable. (p.58)

  • Ecoute le commentaire de mon père : "Ce que craignent le plus deux juifs qui discutent, c'est de tomber d'accord ! Parce que tomber d'accord, c'est courir le risque de n'avoir plus rien à se dire ! " (p.92) On peut toujours regretter d'avoir fait une promesse,mais certainement pas déclarer après coup qu'elle n'en était pas une ! (p.240) Car chez nous, même la mort n'est pas une excuse ! (p.241)[ explication. de ne pas tenir sa promesse ]

    (# Editeur : Hors Commerce Collection : Hors Bleu - 2005)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 17/10/2009 version: YF:10/2009