Raymond Aron(1905-1983)

Introduction dans "Le savant et le Politique" de Max Weber


  • La compréhension d'autrui n'implique pas la réflexion sur soi-même. (p.10)

  • Tout Etat totalitaire pousse jusqu'à l'absurde la solidarité entre le fait et l'interprétation. (p.19)

  • La démocratie est le seul régime, au fond, qui avoue, que dis-je, qui proclame que l'histoire des Etats est et doit être écrite non en vers mais en prose. (p.23)

  • L'histoire est la tragédie d'une humanité qui fait son histoire, mais qui ne sait pas l'histoire qu'elle fait. (p.24)

  • La vocation de la science est inconditionnellement la vérité. Le métier de politicien ne tolère pas toujours qu'on la dise. (p.28)

  • Nul n'a le droit de se désintéresser des conséquences des ses actes. (p.41)

  • L'obsession de la croissance conduit à méconnaître les souffrances des hommes et de sacrifier les vivants aux générations à venir. (p.44)

  • Le même acte , selon le sens que l'on donne à sa vie, est bon ou mauvais. (p.50)

    (Edition Plon. 1959. Collection 10/18)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 23/11/2009 version: YF:01/2002