Henri Poincaré (1854-1912)

Le libre examen en matière scientifique (1909)


  • La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes; parce que, pour elle se soumettre, ce serait cesser d'exister. (Discours prononcé aux fêtes du 75eme anniversaire de l'ULB [Université Libre de Bruxelles], le 21 novembre 1909)

    (pensée que l'on trouvait un peu partout à l'Université Libre de Bruxelles)


Lien(s): ULB  

Début de page  Page d'accueil  
Page générée le : 24/05/2017 version: YF/2002