Michela Marzano (1970 - ....)

Légère comme un papillon


  • Apprendre à vivre signifie accepter l'attente, la suspension, l'incertitude. Assimiler lentement l'idée que le vide que l'on porte en soi ne pourra jamais être tout à fait comblé. (182)

  • Les relations humaines sont complexes parce que chacun doit pouvoir s'arranger avec ses blessures et sa fragilité. (183)

  • Mais l'affectivité est une devise de l'âme qui résiste à tout contrôle. (216)

  • Car ce sont toujours les émotions et les affections qui donnent un sens à notre vie. (219)

  • Quand on émigre, on ouvre dans son coeur une brèche dont on ne sort jamais tout à fait indeme. A moins de vivre dans un état de compromis émotif. Qui n'est jamais tout à fait authentique. (288)

  • Pour aimer, il faudrait pouvoir s'abandonner. Mais lequel d'entre nous est véritablement capable de le faire ? S'abandonner à celui qui, peut-être, ne veut pas de cet abandon. Parce qu'il a peur. parce qu'il cherche lui aussi à se protéger. (332)

  • L'amour ne peut jamais annuler l'altérité de la personne aimée. (p.333)

    (Editions Grasset, 2012 (pour la traduction) traduit de l'italien par Camille Paul)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 27/03/2013 version: YF/03/2013