André Malraux (1901-1976)

Les chênes qu'on abat... (1971)


  • La création m'a toujours intéressé plus que la perfection. (p.9)

  • Je crois que les hommes font les institutions plus que les institutions ne font les hommes;... (p.28)

  • Il existe une éloquence des actes, qui n'est point celle de la parole, bien qu'elle la suscite souvent;... (p.39)

  • Quand aucune transcendance n'entre en jeu, le sentiment le plus secret et le plus poignant des hommes est souvent: comment faire pour ne pas penser à l'essentiel. (p.50)

  • Les artistes inventent le rêve, les femmes l'incarnent; (p.81)

  • Légitimer le sacrifice est peut-être la plus grande chose que puisse faire un homme. (p.97)

  • L'éternité n'est pas nécessaire pour connaître les limites de l'action. le malheur suffit. (Général de Gaulle) (p.125)

  • ..Il y a une chose qui ne peut pas durer: l'irresponsabilité de l'intelligence. Ou bien elle cessera, ou bien la civilisation occidentale cessera. (Général de Gaulle) (p.133)

  • La bêtise peut parler pour ne rien dire, l'intelligence non. (Général de Gaulle) (p.134)

    (Editions Gallimard. dans la collection Folio)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 13/11/2009 version: YF/04/2002