Maurice Maeterlinck (1862-1949) [ Prix Nobel 1911 ]

Sagesse et destinée


  • Si vous aimez, ce n'est pas cet amour qui fait partie de votre destinée; c'est la conscience de vous-même que vous aurez trouvée au fond de cet amour qui modifiera votre vie. Si l'on vous a trahi, ce n'est pas la trahison qui importe; c'est le pardon qu'elle a fait naître dans votre âme, et la nature plus au moins générale, plus au moins élevée, plus au moins réfléchie de ce pardon qui tournera votre existence vers le côté paisible et plus clair du destin où vous vous verrez mieux que si l'on vous était resté fidèle. Mais si la trahison n'a pas accru la simplicité, la confiance plus haute, l'étendue de l'amour, on vous aura trahi bien inutilement, et vous pourrez dire qu'il n'est rien arrivé. (p.94)

    (citation trouvée dans l'intuition de l'instant de Gaston Bachelard)


Lien(s): Biographie   Biographie (Anglais)  

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : YF/08/11/2002 version: YF/27/06/2002