Nicolas Machiavel (1469-1527)

Le Prince


  • Connaissant bien la vertu de leur arc, ils (les archers) visent beaucoup plus haut que leur but quand celui-ci leur paraît trop lointain; non pour réellement atteindre de leur flèche une si grande altitude, mais pour frapper, grâce à cette haute visée, la cible qu'ils avaient choisie. (chapitre VI)

  • Il se trompe lourdement celui qui croit que des bienfaits récents font oublier aux grands les injures anciennes. (chapitre VII)

  • Le mal doit se faire tout d'une fois: comme on a moins de temps pour y goûter, il offensera moins; le bien doit se faire petit à petit. (chapitre VIII)

  • La nature de gens est telle qu'ils s'attachent aussi fortement à quelqu'un pour les services qu'ils lui ont rendus que pour ceux qu'ils ont reçus de lui. (chapitre X)

  • Et les hommes hésitent moins à offenser quelqu'un qui veut se faire aimer qu'un autre qui se fait craindre; car le lien de l'amour est filé de reconnaissance: une fibre que les hommes n'hésitent pas à rompre, parce qu'ils sont méchants, dès que leur intérêt est en jeu; mais le lien de la crainte est filé du châtiment, qui ne les quitte jamais. (chapitre XVII)

  • Quand il s'agit de juger les actions des hommes, et spécialement des princes qui n'autorisent aucun tribunal d'appel, on ne considère pas les moyens, mais la fin. (chapitre XVIII)

  • (A propos des attentats contre les Princes :) Tout individu qui en a la ferme intention et se soucie peu de sa propre mort est en mesure de l'atteindre. (chapitre XIX)

  • Tu constateras toujours que celui qui n'est point ton ami te priera de rester neutre, alors que ton ami voudra que tu engages tes armes à ses côtés. (chapitre XXI)

  • Et l'on peut juger de la cervelle d'un seigneur rien qu'à voir les gens dont il s'entoure. (chapitre XXII)

    (Le Prince, traduit de l'italien par : Jean Anglade)


Lien(s): Un site  

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 16/11/2009 version: YF-11/2000