François de La Rochefoucauld (1613-1680)

Maximes et réflexions


  • Nous avons tous assez de force pour supporter les maux d'autrui. (maxime 19)

  • Ceux qui s'appliquent trop aux petites choses deviennent ordinairement incapables des grandes. (m.41)

  • Il est plus honteux de se défier de ses amis que d'en être trompé. (m.84)

  • Tout le monde se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement. (m.89)

  • L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu. (m.218)

  • Nul ne mérite d'être loué de bonté s'il n'a pas la force d'être méchant : tout autre bonté n'est le plus souvent qu'une paresse ou une impuissance de la volonté. (m.237)

  • On a bien de la peine à rompre quand on ne s'aime plus. (m.351)

  • Le plus grand défaut de la pénétration n'est pas de l'aller point jusqu'au but, c'est de le passer. (m.377)

  • On peut être plus fin qu'un autre, mais non pas plus fin que tous les autres. (m.394)
    (voir le mot de Lincoln : On peut tromper ...)

  • Peu de gens savent être vieux. (m.423)

  • On ne doit pas juger du mérite d'un homme par ses grandes qualités, mais par l'usage qu'il sait en faire. (m.437)

  • La fin du bien est un mal, et la fin du mal est un bien. (m.519)

  • Il est plus nécessaire d'étudier les hommes que les livres. (m.550)

  • Comment prétendons-nous qu'un autre garde notre secret, si nous ne pouvons le garder nous-mêmes ? (m.584)

    (Editions Gallimard et Librairie Générale Française 1965) . Dans le livre de poche


Lien(s): texte complet (ABU),  

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 06/10/2001 version: YF/2002