Eugène Ionesco (1909 - 1994)

Le Solitaire


  • Je philosophe trop. C'est mon tort. Si j'avais été moins philosophe, j'aurais vécu plus heureux. On ne doit pas philosopher quand on n'est pas un grand philosophe. (p.39)

  • Personne n'est coupable de rien. Ou tout le monde est coupable de tout : ce qui revient au même. Mais combien sont faibles ceux qui se sentent coupables tout en pensant qu'ils ne le sont pas. (p.60)

  • Personne n'est rien. Et en même temps chacun est tout l'univers. (p.79)

  • ...chacun entraîne dans sa mort l'univers entier qui s'écroule. (p.118)


    (Editions Mercure de France 1973. Lu dans la collection Folio n° 827)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 28/06/2014 version: YF/06/2014