Ludwig Andreas Feuerbach (1804-1872)


  • La misère religieuse est, d'une part, l'expression de la misère réelle et, d'autre part, la protestation contre la misère réelle.

  • La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l'âme d'un monde sans coeur, de même qu'elle est l'esprit d'un monde sans esprit. C'est un opium pour le peuple.


Lien(s): Feuerbach  

Début de page  Page d'accueil  
Page générée le : 28/07/2017 version: YF/2002