Démétrios de Phalère

Apophtegmes des sept sages

(à comparer avec toutes les grandes sagesses du monde. Voir en particulier : Pirké Avoth [Traité des principes]


  • Cléobude de Lindos, fils d'Evagoras, a dit: (sélection)

    - Tiens ta langue.
    - Mets un terme à tes haines.
    - En présence d'autrui, il ne faut ni se chamailler avec sa femme, ni la caresser,..
    - Marie toi avec une femme de même condition que toi; si tu en prends une plus riche, ce sont des maîtres que tu auras, non des parents.
    - Dans la bonne fortune, ne te montre pas orgueilleux; dans la mauvaise, ne t'humilie pas.

  • Solon l'Athénien, fils d'Exécertidès, a dit: (sélection)

    - Ne siège pas comme juge,..
    - Scelle tes paroles par le silence, et le silence même par les circonstances.
    - Si tu juges bon que les autres te rendent des comptes, consens à en rendre toi aussi.
    - A tes concitoyens conseille non ce qui est le plus agréable, mais ce qui est le meilleur.
    - Prends la raison comme guide.
    - Ne dis pas tout ce que tes yeux ont vus.
    - Quoi que tu saches, consens à te taire.

  • Chilon le Lacédémonien, fils de Damagétès, à dit: (sélection)

    - Connais-toi toi-même. [ note: c'est également la devise de l'oracle de Delphes ]
    - Attends la mort d'un homme pour le proclamer heureux.
    - Que ta langue ne devance pas ta raison.

  • Pittacos de Mitylène a dit : (sélection)

    - Sache discerner le moment favorable.
    - Ce que tu projettes de faire, ne le dis pas, car si tu ne réussis pas, on rira de toi.
    - Ce que tu reproches à autrui, ne le fais pas toi-même.

  • Thalès de Milet, a dit: (sélection)

    - Fais des promesses; la faute n'est pas loin.
    - Cache ton bonheur, pour éviter de provoquer, la jalousie.
    - Fais en sorte de ne pas susciter la compassion.
    - Fais preuve de mesure.

  • Bias de Priène, fils de Teutamidès, a dit: (sélection)

    - Aime la prudence.
    - Réfléchis à ce que tu fais.

  • Périandre, Corinthien, fils de Cypsélos, a dit: (sélection)

    - L'etude embrasse tout.
    - Un gain honteux constitue une accusation pour notre nature.
    - Non seulement châtie les coupables, mais empêche-les de faire des fautes.

    (dans «Les penseurs grecs avant Socrate» p.25-28) Collection GF Traduction Jean Voilquin)



Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 02/02/2002 version: YF-02/2001