Je dédie cette page à David Schilanski Dante Alighieri [Yves Frisch]
Dante Alighieri (1265-1321)

La divine comédie: l'Enfer


  • Au milieu du chemin de notre vie
    je me retrouvai par une forêt obscure
    car la voie droite était perdue
    (Enfer. Chant I, vers 1-3)

  • Mais toi, pourquoi retournes-tu vers cette angoisse ?
    (Enfer. Chant I, vers 76)

  • je viens du lieu où j'ai désir de retourner,
    (Enfer. Chant II, vers 71)

  • Il faut avoir peur seulement de ces choses
    qui ont pouvoir de faire mal à autrui;
    (Enfer. Chant II, vers 88-89)

  • «Par moi on va dans la cité dolente,
    par moi on va dans l'éternelle douleur,
    par moi on va parmi la gent perdue...»
    (Enfer. Chant III, vers 1-3)

  • «...Vous qui entrez laissez toute espérance»
    (Enfer. Chant III, vers 9)

  • Ceux-ci n'ont pas espoir de mort;
    et leur vie aveugle est si basse
    que tout autre sort leur fait envie.
    (Enfer. Chant III, vers 46-48)

  • «Et toi qui es ici, âme vivante,
    va-t-en loin de ceux-ci, qui sont tous morts»
    (Enfer. Chant III, vers 88-89)

  • ...ils furent sans péchés; et s'ils ont des mérites
    ce n'est pas assez, car ils n'ont pas eu le baptême,
    qui est la porte à la foi que tu as;
    ...
    Pour un tel manque, et non pour d'autres crimes,
    nous sommes perdus, et notre unique peine,
    est que sans espoir nous vivons en désir.
    (Enfer. Chant IV, vers 33-36...40-42)

  • «Leur renommée,
    qui résonne encore dans ta vie,
    acquiert aux cieux la grâce qui les sépare.
    (Enfer. Chant IV, vers 76-78)

  • Et je viens en un lieu où la lumière n'est plus.
    (Enfer. Chant IV, vers 151)

  • Il n'est pas de plus grande douleur
    que de se souvenir des temps heureux.
    (Enfer. Chant V, vers 121-122)

  • Et moi, âme coupable, je ne suis pas seule;
    car toutes celles-ci sont à semblable peine
    pour semblable faute.
    (Enfer. Chant VI, vers 55-57)

  • ...à toi je ne cache pas
    mon coeur, sinon de peur de parler trop,
    (Enfer. Chant X, vers 19-20)

  • qui a trahi meurt éternellement.
    (Enfer. Chant XI, vers 28-66)

  • Je crois qu'il crut que je croyais ...
    (Enfer. Chant XIII, vers 25)

  • Si tu suis ton étoile,
    tu ne pourras faillir au port glorieux.
    (Enfer. Chant XV, vers 55-56)

  • Mais si tu sors un jour de ces lieux obscurs
    et retournes voir les belles étoiles,
    lorsqu'il te plaira de dire: " J'y fus",
    Fais que les vivants aient souvenir de nous.
    (Enfer. Chant XVI, vers 82-85)

  • d'un non, pour de l'argent, on fait un oui.
    (Enfer. Chant XXI vers 42)

  • les ailes ne peuvent aller
    plus vite que la peur:..
    (Enfer. Chant XXII vers 127-128)

  • et je freine mon esprit plus que de coutume,
    pour qu'il ne coure pas sans que vertu le guide,
    (Enfer. Chant XXVI vers 21-22)

    (Edition Flammarion 1985/1992. Collection GF-Flammarion . Traduction Jacqueline Risset)


Lien(s): Un site encyclopédique canadien très bien fait  

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 11/08/2010 version: YF-11/2001