Caius Valerius Catullus (Env 87-54)


  • Il est égal aux dieux

    Il est égal aux dieux,
    peut-être plus heureux,
    Celui qui près de toi,
    peut te voir, peut entendre

    la douceur de ton rire...
    Comment m'appartenir
    puisqu'à peine es-tu là,
    je demeure sans voix,

    ma langue pèse, un feu
    subtil s'épanche en moi,
    je n'entends plus, mes yeux
    se noient.

    ... Ces transports, cette gêne,
    c'est de chômer qu'ils viennent.
    La paresse a parfois
    perdu villes et rois.



(dans "Anthologie de la poésie latine" Edition Stock 1947. .traduit du latin par René Gouast)

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 18/04/2015 version: YF-02/2002