Albert Camus (1913-1960)

Le mythe de Sisyphe (essai sur l'absurde - 1942 )


  • Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d'être vécue, c'est répondre à la question fondamentale de la philosophie. (p.15)

  • Commencer à penser c'est commencer d'être miné. (p.17)

  • Ce divorce entre l'homme de sa vie, l'acteur et son décor, c'est proprement le sentiment de l'absurdité. (p.18)

  • Un homme se définit aussi bien par ses comédies que par ses élans sincères. (p.25)

  • Tout commence par la conscience et rien ne vaut que par elle. (p.27)

  • Comprendre le monde pour un homme, c'est le réduire à l'humain. (p.32)

  • Vouloir c'est susciter des paradoxes. (p.36)

  • Un homme est plus homme par les choses qu'il tait que par celles qu'il dit. (p.115)

  • Il vient toujours un temps où il faut choisir entre la contemplation et l'action. (p.117)

  • La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un coeur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. (p.166 dernières phrases)

    (Edition Gallimard)


Lien(s): site consacré à Camus,  

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 16/11/2009 version: YF-11/2000