Richard Bandler ( - )

Un cerveau pour changer.

La Programmation Neuro-Linguistique(PNL)

    (R.Blandler est le cofondateur de la PNL avec John Grinder)

  • La plupart des êtres humains sont prisonniers de leur propore cerveaux. (p.25)

  • Les êtres humains passent plus de temps à apprendre à utiliser un mixer qu'ils n'en passent à apprendre à utiliser leur cerveaux. (p.27)

  • Le fait de connaître une recette ne veut pas dire qu'il n'existe pas d'autres manières de le faire. (p.32)

  • Beaucoup de gens sont déprimés parce qu'ils ont une bonne raison de l'être. Ils mènent une existence triste, sans but, et ne sont pas heureux. Parler à un thérapeute n'y changera rien, à moins qu'il n'en résulte un mode de vie différent pour la personne. Lorsqu'une personne dépense cinq cents francs pour voir un psychiatre au lieu de les dépenser pour faire la fête, ce n'est pas de la démence, c'est de la stupidité! (p.52)

  • Une des tendances les plus extrêmes de notre culture est d'agir comme si tout était normal en toutes circonstances. (p.54)

  • Vous pouvez faire à peu près n'importe quoi. Tant que vous agissez comme si tout était normal, les autres le feront aussi. (p.56)

  • Ce n'est pas parce qu'un marteau est efficace pour les clous que tout a besoin de coups. (p.75)

  • J'ai toujours pensé que si quelque chose ne marchait pas, c'était peut-être une indication qu'il fallait faire autre chose! (p.84)

  • «Comment mangez-vous une éléphant?». La réponse est:« Une bouchée à la fois.» (p.173)

    (InterEditions. 1990. Traduit de l'américain par Lê Thi Oanh)


Lien(s): Notes biographiques (Anglais)  

Début de page  Page d'accueil  
dernière mise à jour : 23/11/2009 version: YF23/06/2002