Ferdinand Alquié (1906-1985)

Le désir d'éternité


  • Toute conscience est, semble-t-il, conscience d'une présence. (p.7)

  • Tout contenu de conscience effectivement donné est temporel. Et pourtant, toute conscience humaine désire d'éternité. (p.10)

  • ...la conscience de l'éternel n'est conscience que d'une absence. (p.11)

  • L'homme qui prétend à la moralité doit être moins attentif à l'essence de sa nature ou à la valeur de son caractère: ces éléments lui sont donnés, ne dépendent pas de lui, il n'en est pas responsable. Il doit par contre faire porter tout son effort sur ce qui dépend de lui, c'est-à-dire sur ce qu'il va faire. (p.38)

    (PUF 1943. Collection Quadrige)


Début de page  Page d'accueil  

...


  • La philosophie est le propre de ceux qui, ne pouvant jamais coïncider avec eux-mêmes, ne parviennent pas tout à fait à trouver à la vie le goût de la vie, et aux fruits le goût des fruits. Sinon pourquoi philosopheraient-ils ? (Solitude de la raison, p. 185) commentaire en marge d'un poème de Jean Wahl écrit au camp de Drancy.)


Lien(s): Biographie  

Début de page  Page d'accueil  
Page générée le : 27/03/2017 version: YF:01/2002