Site de Yves Frisch
Citations par mot clé :science



Ferdinand Alquié (1906-1985)    Le désir d'éternité
(1) - Toute conscience est, semble-t-il, conscience d'une présence. (p.7)

(2) - Tout contenu de conscience effectivement donné est temporel. Et pourtant, toute conscience humaine désire d'éternité. (p.10)

(3) - ...la conscience de l'éternel n'est conscience que d'une absence. (p.11)

Jean Anouilh (1910-1987)    Becket ou L'honneur de Dieu(1959)
(4) - On n'achète que ceux qui sont à vendre. (Acte II p.91)

Pierre Assouline (1953 - ....)    La cliente
(5) - Il est bon de débattre avec sa conscience à condition toutefois d'avoir le dernier mot. (p.153)

Gaston Bachelard (1884-1962)    L'intuition de l'instant
(6) - Si mon être ne prend conscience de soi que dans l'instant présent, comment ne pas voir que l'instant présent est le seul domaine où la réalité s'éprouve ? Dussions-nous par la suite éliminer non être, il faut en effet partir de nous même pour prouver l'être. (p.14)

Claude Bernard (1813-1878)    Introduction à l'étude de la médecine Expérimentale
(7) - La vraie science apprend à douter et à s'abstenir dans l'ignorance. (p.96)

(8) - La loi nous donne le rapport numérique de l'effet à sa cause, et c'est là le but auquel s'arrête la science. (p.114)

(9) - La science et les savants sont cosmopolites, et il semble peut important qu'une vérité scientifique se développe sur un point quelconque du globe dès que tous les hommes, par suite de la diffusion générale des sciences, peuvent y participer. (p.239)

Léon Brunschvicg (1869-1944)   
(10) - Si nous n'avions que le sentiment, nous souffririons uniquement de ce qui est: mais nous avons une intelligence pour souffrir de ce qui n'est que possible et une conscience pour souffrir de ce qui devrait être. (Agenda retrouvé 1892-1942)

Italo Calvino (1923-1985)    Leçons Américaines
(11) - C'est parce que je m'efforce de sortir d'une connaissance anthropomorphe que la science éveille mon intérêt; mais je suis convaincu , en même temps, que mon imagination ne peut être qu'anthropomorphe; d'ou mon pari de représenter anthropomorphiquement un univers où l'homme n'a jamais existé, et où il semble même très improbable qu'il puisse exister un jour. (147)

Albert Camus (1913-1960)    Le mythe de Sisyphe (essai sur l'absurde - 1942 )
(12) - Tout commence par la conscience et rien ne vaut que par elle. (p.27)

Erwin Chargaff (1905 -2002)    Le feu d'Héraclite
(13) - Demandez à la lave où elle va. Elle répondra par ce que j'ai appelé la doctrine du diable : "Ce qu'il est possible de faire doit être fait". Et il y a tant de chose qu'il est possible de faire! (p.289/290)

(14) - - Que t'ont appris les sciences ?
- Une seule chose: il faut se laver les mains avant de toucher la nature.

François Cheng (1929 - )    Cinq méditations sur la mort autrement dit sur la vie
(15) - [...] une intuition nous dit aussi que c'est notre conscience de la mort qui nous fait voir la vie comme un bien absolu, et l'avènement de la vie comme une aventure unique qui rien ne saurait remplacer. (p.18)

Fédor Dostoievski (1821-1881)    Le sous-sol
(16) - ...la conscience, toute conscience est une maladie. (chap.II, p.121)

Jean Guéhenno (1890-1976)    Journal des années noires (1940-1944)
(17) - La conscience de notre servitude est tout ce qui nous reste de l'honneur. (51)[voir page 110]

Lao-tzeu (= 'Le vieux philosophe') (~-570 à ~-490)    Tao-tê-king (entre 460 et 480 avant JC)
(18) - Tao-tê-king


Les paroles vraies ne sont pas belles
Les belles paroles ne sont pas vraies
La bonté n'est pas éloquence
L'éloquence n'est pas la bonté
La sagesse n'est pas la science
La science n'est pas la sagesse

Le Sage se garde d'amasser
Plus il vit pour les autres et plus il s'enrichit
Plus il dispense aux autres et plus il est comblé

La Voie du Ciel : gratifier sans nuire
La Voie du Sage : oeuvrer sans batailler.
(poème 81)

Emmanuel lévinas (1906-1995)    autres textes
(19) - "Tout ce qui a pu se dire contre la science ne saurait faire oublier que la recherche scientifique reste, dans la dégradation de tant d'ordres humains, l'un des rares domaines ou l'homme se contrôle, s'incline devant le raisonnable, est non bavard, non violent et pur. Moments de la recherche certes constamment interrompus par les banalités du quotidien mais qui se renouent en durée propre. Le lieu de la morale et de l'élévation ne se trouve-t-il pas désormais au laboratoire ?"

André Maurois (1885-1967)    Lettre ouverte à un jeune homme
(20) - Je vous demande d'être un scientifique amoureux des lettres et un littéraire curieux des sciences. (p.60)

Michel de Montaigne (1533-1592) - En Français Moderne    Essais - Livre second
(21) - Je suis heureux de n'être pas malade ; mais si je le suis, je veux savoir que hje le suis ; et si on me cautérise ou si on m'incise, je veux le sentir. A la vérité si l'on déracinait la connaissance du mal, on extirperait du même coup la connaissance de la volupté et enfin on anéantirait l'homme :... (L2, XII, p.600)

Michel de Montaigne (1533-1592) - En Français Moderne    Essais - Livre troisième
(22) - Nous nous préparons aux occasions éminentes plus par [désir de ] gloire que par conscience. La plus sûre façon d'arriver à la gloire, ce serait de faire par conscience ce que nous faisons pour la gloire. (L3, II, p.980)

Napoléon Bonaparte (1769 - 1821)    Citations diverses dont je n'ai malheureusement pas les références
(23) - Sachez écouter, et soyez sûr que le silence produit souvent le même effet que la science.

Friedrich Nietzsche (1844-1900)    Le gai savoir (1882)
(24) - 0n s'arrange mieux de sa mauvaise conscience que de sa mauvaise réputation. (p.93)

Jean-Bertrand Pontalis (1924-2013)    L'enfant des limbes
(25) - Je ne pressens qu'une chose: que mon au-delà est ici, que mon « autre monde », proche et lointain, est ce qui me rend vivant. Si je n'y avais pas accès, je serai quoi ? une machine intelligente ? un animal bien adapté ? Une pierre muette ? (Tentation aussi de n'être que cela). (p.27)

Raymond Aron(1905-1983)    Introduction dans "Le savant et le Politique" de Max Weber
(26) - La vocation de la science est inconditionnellement la vérité. Le métier de politicien ne tolère pas toujours qu'on la dise. (p.28)

Ernest Renan (1823-1892)    Souvenirs d'enfance et de jeunesse
(27) - La supériorité de la science moderne consiste en ce que chacun de ses progrès est un degré de plus dans l'ordre des abstractions. (p.9)

William Shakespeare (1564-1616)    Le marchand de Venise
(28) - S'il est malade, seigneur, ce n'est que moralement;
s'il est bien ce n'est que moralement.
(Le marchand de Venise. Acte III, scène 2)

Christiane Singer (1943 -2007)    N'oublie pas les chevaux écumants du passé
(29) - Ce qui dort en l'homme dormira jusqu'à la fin des temps si rien ne vient l'éveiller. (p.32)

Miguel de Unamuno (1864-1936)    Le sentiment tragique de la vie (1912)
(30) - La conscience est une maladie. (p.30)

Paul Valéry (1871-1945)    Variété (I et II)
(31) - L'Europe est avant tout la créatrice de la science. Il y eu des arts dans tous pays, il n'y eut de véritables sciences que d'Europe. (p.47)

Leon Wieseltier (1952- )    Kaddish
(32) - Le problème n'est pas de savoir si la biologie dit vrai. Un alibi peut être vrai, il n'en demeure pas moins un alibi. (234)

Irvin D. Yalom (1931 -....)    Le bourreau de l'amour
(33) - L'un des grand paradoxes de l'existence est que la conscience de soi engendre l'angoisse. (p.16)


Page d'accueil: yves.frisch.free.fr ou yves.frisch.fr Page générée le : 28/02/2017