Site de Yves Frisch
Citations par mot clé :sage



Emile Chartier dit Alain (1868-1951)    Propos sur le bonheur
(1) - Mais le secret du sage est encore plus beau, d'après lequel la volonté n'a aucune prise sur les passions, mais a prise directe sur les mouvements. Il est plus facile de prendre un violon et d'en jouer que de se faire, comme on dit, une raison. (p.47)

(2) - L'espérance fait naître les raisons d'espérer, et le bon présage fait arriver la chose. (p.56)

Pirké Avoth Traités des principes [Talmud]    Sélection
(3) - Qui est sage ? Celui qui apprend de chacun.
...
Qui est fort ? Celui qui domine ses passions.
...
Qui est riche ? Celui qui est content de son sort.
[Ben Zoma ] (Avoth IV,1)

Giorgio Bassani (1914 - 2000)    Le jardin des Finzi-Contini
(4) - ... Dans la vie, si l'on veut comprendre, comprendre vraiment ce que sont les choses de ce monde, il faut mourir une fois au moins. Et alors, étant donné que c'est là la loi, le mieux vaut mourir jeune, quand on a encore beaucoup de temps devant soi pour se relever et ressusciter... Comprendre quand on est vieux est affreux, beaucoup plus affreux. Pourquoi cela ? Parce qu'on n'a plus le temps de recommencer à zéro et que notre génération s'est si souvent mis le doigt dans l'oeil!.. (p.356)


Saul Bellow (1915 - 2005) [ Prix Nobel de littérature : 1976 ]    Un homme en suspens (titre original- L'Homme de Buridan)
(5) - Une ressemblance de visage doit impliquer une ressemblance de nature et peut-être même de destin. (p.98)

François Cheng (1929 - )    Cinq méditations sur la beauté
(6) - Le visage est ce trésor unique que chacun offre au monde. (p.63)

Emile.M.Cioran (1911-1995)    Précis de décomposition
(7) - Je me sens plus en sûreté auprès d'un Pyrrhon que d'un Saint-Paul, pour la raison qu'une sagesse à boutades est plus douce qu'une sainteté déchaînée. (p.9)

André Comte-Sponsville (1952- )    Le bonheur, désespérément
(8) - Pourquoi la sagessest-elle nécessaire ? Parc que nous ne sommes pas heureux. (p.17)

(9) - S'il n'y a pas d'espoir sans crainte ni de crainte sans espoir, il faut en conclure que le sage, selon Spinoza, n'espère rien. La sagesse, c'est la sérénité, l'absence de crainte... Puisqu'il n'y a pas d'espoir sans, si le sage est sans crainte, c'est qu'il est sans espoir. (p.45)

(10) - [pour le sage :] Ce n'est pas le manque qui lui manque; c'est la puissance de jouir de ce qui ne manque pas. (p.51)

Marcel Conche (1922 - ....)    Confession d'un philosophe
(11) - La sagesse - la mienne - n'est pas le «but» mais la condition de l'acte de philosopher. (p.18)

(12) - J'entend par «sagesse tragique» une attitude ou la vie est vécue sous l'horizon de la mort comme non-vie, avec la volonté de donner le plus de valeur possible à cette vie qui va périr. C'est une éthique de la volonté et c'est celle même que la recherche philosophique comme telle présuppose, puisqu'il s'agit de vouloir la vérité quoi qu'il en coute, et de repousser l'illusion lors même que que l'illusion serait la condition du bonheur. (p.103)

(13) - Quant au petit bonheur courant, je n'y vois qu'ennui et promesse d'ennui. J'ai choisi ce qui seul s'accordait à ma nature et à l'ardeur que j'ai : ce que j'appelle une sagesse «tragique» - donner le plus de valeur possible à ce qui va périr. (p.154)

(14) - Une sagess est une éthique qui, de plus, est cohérente avec une métaphysique. (p.244)

(15) - Pour celui qui n'est pas créateur, voici ce que signifie la sagesse tragique : ne pas fuit devant la vie, refuser ces lachetés que sont l'alcool, le tabac, la drogue, les plaisirs faciles, l'abondon aux émotions collectives, les enthousiames de groupe; préférer les situations où l'on est actif, où l'on a de l'initiative, à celles où l'on est passif, receveur,consommateur, préférer les occasions d'aimer et d'admirer à leurs contraires, se confier ou s'abandonner aux tropismes qui vous mènent vers la beauté. En bref, faire toujours ce que l'on peut faire de mieux - et en vivant sans aucun stress, mais pourtant sous haute tension. (p.245)

Marcel Conche (1922 - ....)    Epicure en Corrèze
(16) - La clef de la sagesse est qu'il faut penser tout chose sur le fond de l'infini. (p.114)

Jean-François Deniau (1928-2007)    Mémoires de 7 vies
(17) - Le seul grand mystère est de savoir en ce monde ce qu'il faut laisser au mystère. (p.52)

Denis Diderot (1713-1784)    Jacques le fataliste et son maître
(18) - Il y a longtemps que le rôle du sage est dangereux parmi les fous. (p.103)

Bible    Ecclésiaste
(19) - La sagesse est supérieure à la sottise autant que la lumière par rapport aux ténèbres. (II,13)...

(20) - ...et l'avantage de la connaissance est que la sagesse préserve la vie de ceux qui la possèdent. (VII,12)

(21) - Ne soit pas juste à l'excès, ni plus sage qu'il ne faut. (VII,16)

(22) - La sagesse est préférable à la puissance,.. (IX,16)

(23) - Mieux vaut la sagesse que les armes, mais un seul coquin peut gâter beaucoup de bien. (IX,18)

David Foenkinos (1974 - )    Les souvenirs
(24) - Cela me rendait fou ces gens capables de laisser l'autre dans le vide, ces gens qui ne prennent pas la peine d'envoyer un petit message simplement pour dire que tout va bien. (225)

Romain Gary (1914-1980)    Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
(25) - Les traités de paix avec soi-même sont souvent les plus difficiles à conclure. (109)

Jean Guéhenno (1890-1976)    Journal d'un homme de 40 ans.
(26) - Nous ne vivons que pour apprendre que nous sommes toujours volés. Devenir sage n'est que s'habituer à cette atmosphère de déception et de vol. (28)

(27) - On ne juge jamais mieux qu'à vingt ans l'univers: on l'aime tel qu'il devrait être. Toute la sagesse après est de maintenir vivant en soi un tel amour. (235)

Jean Guéhenno (1890-1976)    Changer la vie
(28) - ..il faut avoir beaucoup vécu et avoir vu beaucoup mourir pour savoir qu'un seul visage humain peut être le miroir et le résumé de la création. (283)

Jean Guéhenno (1890-1976)    Carnets du vieil écrivain
(29) - La résignation n'est point une sagesse, mais la dernière forme de l'inquiétude. (201)

La Bible : Les Hagiographes    les Proverbes
(30) - Ne te prends pas pour un sage:.. (Proverbes chap.3,7)

(31) - Le principe de la sagesse, c'est d'acquérir la sagesse, au prix de tous tes biens, rends-toi possesseur de la raison. (Proverbes chap.4,7)

(32) - La sagesse est plus précieuse que les perles : tous les biens réunis ne la valent pas. (Proverbes chap.8,11)

Héraclite (Éphèse,fin du VIe siècle avant JC)    Fragments
(33) - La sagesse consiste en une seule chose, à connaître la pensée qui gouverne tout et partout.

Humour et sagesse autour des juifs    (Sources diverses)
(34) - - Pourquoi vous les juifs répondez-vous toujours par une question ?
- Et pourquoi pas ?

(35) - Face à tout événement qui peut se produire, les juifs se posent la question:« Est-ce bon pour nous ?»

(36) - Un juif capable d'empêcher un autre juif de raconter une blague est un héros.

(37) - L'horloge
Un homme qui se promène dans le quartier juif d'une ville, aperçoit une vitrine pleine de réveils, d'horloges et de montres. Ayant besoin de faire réparer sa montre il entre dans la boutique.
- Désoler, mais je ne suis pas horloger, je suis mohel [= circoncisseur].
_ Alors pourquoi toutes ces montres ?
- Et bien, qu'est-ce que vous voulez que j'y mette ?

(38) - La lumière
Un rabbin demande à ses étudiants:
- Comment sait-on que la nuit s'est achevée et que le jour se lève ? [ commentaire : important pour savoir si l'heure de la prière matinale est arrivée]
... après diverses réponses «technique» des élèves, le rabbin donne sa réponse :
- Quand nous regardons un visage inconnu, un étranger, et que nous voyons qu'il est notre frère, à ce moment là le jour s'est levé.

(39) - L'étude
- Un jour quelqu'un demande à un érudit : «Pourquoi étudiez-vous si lentement, mais priez si vite ?»
- C'est parce que répondit le sage, lorsque je prie je parle à Dieu, mais quand j'étudie, c'est Dieu qui me parle. (dans:Les joies du Yiddish de Leon Rosten)

(40) - Comment les juifs ont appris l'art de l'interprétation
- Deux juifs se rencontrent sur le quai d'une gare:
- Où vas-tu ?
- Je vais à Cracovie.
- Tu me dis que tu vas à Cracovie, pour que je crois que tu vas à Lodz, alors que je sais que tu vas à Cracovie. Alors : Pourquoi mens-tu ? (Un des tout grand classique des histoires juives!!!)

(41) - Psychiatre
- Mr Samuel Goldwin à propos de psychiatrie : Quiconque va chez un psychiatre devrait se faire examiner la tête.

(42) - Psychiatre
- Un psychiatre, c'est un médecin juif qui hait la vue du sang.

(43) - Les plaideurs
Deux plaideurs devant le rabbi. Chacun défend son point de vue.
Après que le premier ait parlé, le rabbi lui dit «Tu as raison».
Après que le deuxième se soit exprimé, le rabbi lui dit aussi :«"Tu as raison».
Un des élèves du Rabbi :«Rabbi, il n'est pas possible que les deux aient raison ».
Alors le rabbi, après un moment de réflexion :« C'est vrai, toi aussi tu as raison ».

(44) - S'épancher
Dans un jardin deux vieux se rencontrent:
- Comment ça va ?
- L'autre hausse les épaules et enchaîne : et toi ?
- Bof !
Là dessus ils de quittent :
- Bon salut, ça fait vraiment du bien de pouvoir parler !

(45) - De mal en pis
Le rabbin surprend un jour sa femme au lit avec un goy.
- Ce n'est vraiment pas bien ce que tu fais là. Si tu continues comme cela bientôt tu finiras pas fumer Chabbat.

(46) - L'identité
On demande à un nouvel immigrant marocain s'il est heureux de vivre en Israël:
- Mais certainement: je suis même tres heureux. J'ai enfin trouvé ma véritable identité. Au Maroc on me traitait de Juif. Ici, on me traite de Marocain.

(47) - Les éléphants
Il faut qu'ils fassent une dissertation sur les éléphants. Chacun réagit selon son génie propre :
- Le Français : « La vie amoureuse des éléphants ».
- L'Américain : « Les éléphants et la richesse des nations ».
- L'Allemand : « La philosophie des éléphants ».
- Le juif : « Les éléphants et la question juive ».

(48) - Coiffeur
- Il faudrait tuer tous les juifs et tous les coiffeurs.
- Pourquoi les coiffeurs ?

(49) - Le divorce
Un couple de vieux Juifs âgés de quatre-vingt-dix ans, va trouver le rabbin pour obtenir le divorce. Le rabbin leur demande depuis combien de temps ils se sont rendus compte qu'ils ne s'accordent pas. Soixante-cinq ans, répondent-ils. Alors pourquoi, s'étonne le rabbin, avoir mis si longtemps à venir ? Nous avons attendu que les enfants soient morts, expliquent-ils.

(50) - Loin
Au sortir de la guerre. L'employé demande au candidat à l’émigration :
- Dans quel pays voulez vous vous rendre ?
- En Australie.
- L'Australie ? C'est loin !
- Loin d'où ?

(51) - C'est quoi le Talmud ?
(Pour illustrer l'idée que le raisonnement talmudique est, en dernière analyse, un exercice de bon sens:)
Un goy insistait auprès d'un talmudiste pour que celui-ci lui expliquât ce qu'est le Talmud. Le sage finit par y consentir et il pose au curieux la question suivante:
« Deux hommes descendent par une cheminée. Lorsqu'ils en sortent, l'un à le visage recouvert de suie; l'autre est immaculé. Lequel des deux ira se laver ?
- Celui qui est sale, répond le goï.
- Non, car celui qui est sale voit le visage propre de l'autre, et croit que le sien l'est aussi. Celui qui est propre aperçoit un visage sale, et il croit que le sien l'est aussi...,
- J'ai compris, s'exclame le goy. Je commence à comprendre ce qu'est le Talmud...
- Non, tu n'as rien compris de tout, coupe le rabbin, Car comment veux-tu que de deux hommes descendus par la même cheminée, l'un soit propre, et l'autre sale ? »

(52) - La solution
Un étudiant se rend auprès d'un vieux rabbin et lui dit:
- J'ai bien réfléchit et j'ai pris une décision. J’ai décidé de mourir.
- Ce n'est pas une solution, lui dit le rabbin.
Le jeune homme s'en va en revient une semaine plus tard en disant:
- Tu avais raison. J’ai bien réfléchis et j'ai décidé de vivre.
- Ce n'est pas une solution, lui dit le rabbin.
- Mais tu m'as dit que mourir n'était pas une solution ! Maintenant tu me dis que vivre n'est pas une solution. Alors quelle est la solution ?
- Parce que tu crois qu'il y a une solution ? Lui dit le rabbin.

(53) - Avoir de l’argent (Hassidique)
- Un miroir c'est comme une vitre. Quand elle est propre tu peux regarder à travers et voir les gens au dehors. Mais quand cette vitre est recouverte d'argent et que tu la regardes, tu ne vois plus que toi même.

(54) - Quelques sources
- Marc-Alain Ouaknin et Dory Rotnemer: La bible de l'humour juif (Ramsay)
- Marc Hillel: L'erreur de Dieu. (Perrin)
- Leo Rosten: Les joies du Yiddish (Calman-Lévy)
- Jean-Claude Carrière: Le cercle des menteurs (Contes philosophiques du monde entier)(Plon)
- Moussa Nabati: L'humour-Thérapie. (Editions Bernot-Danilo)
- Bella Laurence: Sail'houle. Sagesse yiddish dans la tradition juive. (Pierre Bordas & Fils)


Horace (-65 à -8 av JC)   
(55) - Le sage ne le cède en bref qu'à Jupiter :
il est riche, il est libre, il est le roi des rois,
rien ne peut l'ébranler qu'un rhume de cerveau. (p.178)

Petites phrases    ...dont je ne connais pas l'origine (sauf quelques unes)
(56) - La sagesse des vieillards, c'est une grande erreur. Ce n'est pas plus sages qu'il deviennent, c'est plus prudents.

Choix d'humour et de sagesse    Humour et sagesse d'origines diverses
(57) - - Comment va votre femme ?
- Elle est d'une humeur massacrante: elle a des rhumatismes qui me font bien souffrir.

(58) - La santé: c'est d'avoir mal tous les jours à un endroit différent.

(59) - Le drame du succès, c'est que la recette pour y parvenir est la même que celle pour arriver à la dépression nerveuse.

(60) - Dans la plupart des pays les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent encore la liberté après avoir parlé.

(61) - Le drame, dans notre monde moderne, c'est que l'on est de plus en plus fier des machines qui pensent et de plus en plus soupçonneux à l'égard des hommes qui essaient d'en faire autant.

(62) - Il est difficile, disait Théodore Roosevelt, d'améliorer le sort de l'homme par de bonnes lois - mais il est facile de les rendre pire par de mauvaises.

(63) - - Le psychiatre à son patient après un an de traitement: «Vous ne souffrez pas d'un complexe d'infériorité, vous êtes vraiment inférieur».

(64) - - Ce soir nous parlons de la mer morte. Annie explique qu'il y a dans cette mer six fois plus de sel que dans les autres mers.
Alain réagit en disant; Non il n'y a pas plus de sel, il y a moins d'eau; (lundi 31 décembre 1984 - 6 ans 1/2)

(65) - - Chez la voyante :
- Pendant les dix prochaines années vous serez pauvre et malheureux.
- Et après ? :
- Vous serez habitué.

(66) - (le mari) : - Je voudrais trouver un bon moyen de me rappeler l'anniversaire de notre mariage.
(l'épouse): - Le mieux serait que ... tu l'oublies une fois !!!

(67) - (En fin de consultation.:)
Mais s'étonne la dame, pourquoi m'avoir fait tirer la langue pendant toute la consultation alors que vous ne l'avez même pas regardée ?
- Je voulais être tranquille pendant que je réflechissais à votre cas.

(68) - Absurde
Si vos parents n'avaient pas eu d'enfants, il y a beaucoup de chances que vous n'en n'ayez pas non plus.


La Bruyère (1645-1696)    Les Caractères
(69) - Celui-là est riche, qui reçoit plus qu'il ne consume ; celui-là est pauvre, dont la dépense excède la recette.
[...]
S'il est vrai que l'on soit riche de tout ce dont on n'a pas besoin un homme fort riche, c'est un homme qui est sage. (Des biens de fortune N°49)

(70) - L'étude de la sagesse à moins d'étendue que celle que l'on ferait des sots et des impertinents. Celui qui n'a vu que des hommes polis et raisonnable, on ne connaît pas l'homme, ou ne le connait qu'à demi : ... (De l'homme N° 155)

Lao-tzeu (= 'Le vieux philosophe') (~-570 à ~-490)    Tao-tê-king (entre 460 et 480 avant JC)
(71) - Tao-tê-king


Les paroles vraies ne sont pas belles
Les belles paroles ne sont pas vraies
La bonté n'est pas éloquence
L'éloquence n'est pas la bonté
La sagesse n'est pas la science
La science n'est pas la sagesse

Le Sage se garde d'amasser
Plus il vit pour les autres et plus il s'enrichit
Plus il dispense aux autres et plus il est comblé

La Voie du Ciel : gratifier sans nuire
La Voie du Sage : oeuvrer sans batailler.
(poème 81)

Marc-Aurèle (121-180)    Pensées pour moi-même
(72) - Creuse au-dedans de toi. Au-dedans de toi est la source du bien, et une source qui peut toujours jaillir, si tu creuses toujours. (Livre VII,49)
(voir aussi le mot de Nietzsche : « Creuse profond, en bas c'est la source »)

(73) - La perfection morale consiste et ceci : à passer chaque jour comme si c'était le dernier, à éviter l'agitation, la torpeur, la dissimulation. (Livre VII,68)

(74) - Je ne mérite pas de m'affliger moi-même, car je n'ai jamais volontairement affligé autrui. (Livre VIII,42)

(75) - ...Seras-tu donc un jour telle que tu puisse vivre dans le société des Dieux et des hommes sans te plaindre d'eux et sans leur donner sujet de t'accuser ? (Livre X,1)

Albert Memmi (1920- )   
(76) - J'ai mis plus de temps à comprendre qu'il fallait en outre être un philosophe heureux. Non seulement ce n'était pas contradictoire, mais être l'un sans l'autre aurait été une duperie.(..) (266)

(77) - Qui n'a pas été heureux durant sa vie a été floué, en effet, parce qu'il n'y en a pas d'autre. Pour moi, en tout cas, j'ai lentement appris que c'est en cela principalement que consiste l'échec d'une vie. La sagesse marche sur deux pattes : la connaissance et le contentement de soi. (266)

Michel de Montaigne (1533-1592)    Essais . Livre troisième
(78) - La sagesse a ses excès et n'a pas moins besoin de modération que la folie. (chap. V)

Michel de Montaigne (1533-1592) - En Français Moderne    Essais - Livre premier
(79) - Il ne faut pas demander que les choses se conforment à notre volonté, mais qu'elles se conforment à la sagesse. (L1, LVI, p.401)

Michel de Montaigne (1533-1592) - En Français Moderne    Essais - Livre second
(80) - Si l'homme était sage, il estimerait véritablement chaque chose selon qu'elle serait la plus utile et la plus approprié à sa vie. (L2, XII, p.592)

Michel de Montaigne (1533-1592) - En Français Moderne    Essais - Livre troisième
(81) - Nous appelons «sagesse» nos caractères difficiles, le dégoût des choses présentes. (L3, II, p.990)

(82) - La sagesse à ses excès et n'a pas moins besoin de modération que la folie. (L3, V, p.1018)

(83) - Notre vie est pour partie folie, sagesse pour partie. Celui qui dans ses écrits n'en parle que de manière respectueuse et conforme aux convenances en laisse de côté plus de la moitié. (L3, V, p.1076)

(84) - C'est une faible garantie que la mine : elle mérite toutefois d'être considérée.[...] Je punirais plus sévèrement la méchanceté qui a une apparence de bienveillance. (L3, XII, p.1278)

Christine Orban (1954 - 20..)    N'oublie pas d'être heureuse
(85) - Se contenter du peu qu'on a n'est pas un signe infaillible de clairvoyance ou de richesse intérieure. (p.21)

Bahya Ibn Paqûda (11me siècle)    Les devoirs du coeur (1080)
(86) - On interrogeait un sage: « Pourquoi es-tu le maître de tous tes contemporains? »
Il répondit:
« C'est parce que je n'ai jamais rencontré un homme qui, de quelque manière, ne me parut mon supérieur. Lorsqu'il était plus sage que moi, je disais : il sert Dieu mieux que je ne le fais, sa sagesse l'atteste. Lorsqu'il l'était moins, je pensais : au jour du jugement, les comptes qu'on lui demandera seront moins rigoureux: je prémédite tous mes péchés, lui es commets par inadvertance. Etait-il plus vieux : il m'a précédé en ce monde: ses mérites sont plus nombreux que les mieux. Etait-il plus jeune, je songeais: il a sans doute moins péché que moi. Avait-il me même âge et ma sagesse: son coeur est sans doute plus pur que le mien. Car je sais quel péchés je traîne. Ainsi je les honorais tous et m'humiliais devant eux. » (p.407-408)

Démétrios de Phalère    Apophtegmes des sept sages
(87) - Cléobude de Lindos, fils d'Evagoras, a dit: (sélection)

- Tiens ta langue.
- Mets un terme à tes haines.
- En présence d'autrui, il ne faut ni se chamailler avec sa femme, ni la caresser,..
- Marie toi avec une femme de même condition que toi; si tu en prends une plus riche, ce sont des maîtres que tu auras, non des parents.
- Dans la bonne fortune, ne te montre pas orgueilleux; dans la mauvaise, ne t'humilie pas.

(88) - Solon l'Athénien, fils d'Exécertidès, a dit: (sélection)

- Ne siège pas comme juge,..
- Scelle tes paroles par le silence, et le silence même par les circonstances.
- Si tu juges bon que les autres te rendent des comptes, consens à en rendre toi aussi.
- A tes concitoyens conseille non ce qui est le plus agréable, mais ce qui est le meilleur.
- Prends la raison comme guide.
- Ne dis pas tout ce que tes yeux ont vus.
- Quoi que tu saches, consens à te taire.

(89) - Chilon le Lacédémonien, fils de Damagétès, à dit: (sélection)

- Connais-toi toi-même. [ note: c'est également la devise de l'oracle de Delphes ]
- Attends la mort d'un homme pour le proclamer heureux.
- Que ta langue ne devance pas ta raison.

(90) - Pittacos de Mitylène a dit : (sélection)

- Sache discerner le moment favorable.
- Ce que tu projettes de faire, ne le dis pas, car si tu ne réussis pas, on rira de toi.
- Ce que tu reproches à autrui, ne le fais pas toi-même.

(91) - Thalès de Milet, a dit: (sélection)

- Fais des promesses; la faute n'est pas loin.
- Cache ton bonheur, pour éviter de provoquer, la jalousie.
- Fais en sorte de ne pas susciter la compassion.
- Fais preuve de mesure.

(92) - Bias de Priène, fils de Teutamidès, a dit: (sélection)

- Aime la prudence.
- Réfléchis à ce que tu fais.

(93) - Périandre, Corinthien, fils de Cypsélos, a dit: (sélection)

- L'etude embrasse tout.
- Un gain honteux constitue une accusation pour notre nature.
- Non seulement châtie les coupables, mais empêche-les de faire des fautes.

Jules Renard (1864-1910)    Journal (1887-1910)
(94) - Si tu ne peux être un homme de génie, soit un sage. Ce n'est d'ailleurs pas plus commode. (1901 p.515)

Sénèque (vers 4 avant JC à 65 après JC)    Prière du matin (extrait de «La vie heureuse» - titre choisi par yf)
(95) - «Je verrai la mort d'un visage aussi calme que si j'en entendais parler. Je me soumettrai à tous les travaux, si grands qu'ils soient, soutenant le corps par l'âme. Je mépriserai également les richesses, qu'elles soient présentes ou absentes, et je ne serai ni plus triste quand elles se trouvent ailleurs que chez moi, ni plus fier si elles m'environnent de leur éclat. Je ne serai pas sensible aux allées et venues de la fortune. Je considérerai toutes les terres comme miennes et les miennes comme appartenant à tous. Je vivrai comme si je savais que je suis né pour les autres et remercierai la nature d'un pareil titre, car comment aurait-elle pu mieux conduire mes affaires ? Elle m'a donné seul à tous, elle a donnée tous à moi seul. Tout ce que j'aurai, ni je le garderai d'une manière sordide ,ni je le répandrai d'une manière prodigue. Je croirai ne rien posséder mieux que ce que je donne comme il faut. J'estimerai les bienfaits ni au nombre, ni au poids, mais au prix qu'y attache celui qui les reçoit. Jamais je ne penserai donner trop à qui est digne de recevoir. Je ne ferai rien en vue de l'opinion, je ferai tout par conscience. Je croirai avoir pour témoin tout un peuple alors que j'agirai devant ma seule conscience... La limite que je m'imposerai dans le boire et le manger sera de satisfaire les besoins naturels, et non d'emplir et de vider l'estomac. Je serai agréable envers mes amis, indulgent et affable envers mes ennemis. Je serai ébranlé avant même d'être prié, et j'irai au devant des demandes honnêtes. Je saurai que ma patrie c'est le monde, que mes chefs ce sont les dieux et qu'ils sont au-dessus de moi et autour de moi surveillant mes actes et paroles. Quand la nature me redemandera ma vie ou que ma raison la fera cesser, je m'en irai en attestant que j'ai chéri la bonne conscience et les bonnes études, et que la liberté de personne n'a été diminué de mon fait, la mienne moins que toute autre.» (De la vie heureuse : p 742 dans la Bibliothèque de la Pléiade : «Les Stoïciens» édité par Gallimard . Texte traduit par Emile Bréhier revue par L.Bourgey)


William Shakespeare (1564-1616)    Le marchand de Venise
(96) - J'en connais qui passent pour des sages uniquement parce qu'ils ne disent rien,...
(Le marchand de Venise. Acte I, scène 1)

Christiane Singer (1943 -2007)    Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?
(97) - Chaque inconnu qui te rencontre peut-être le messager des dieux. (p.45)

Baruch Spinoza (1632-1677)    L'Ethique
(98) - Un homme libre ne pense à aucune chose moins qu'à la mort, et sa sagesse est une méditation non de la mort mais de la vie. (IV,67)

Sages du Talmud    (note:la pagination du talmud est par feuille : recto (A) et verso (B) )
(99) - Quiconque cite une loi sans l'attribuer à son auteur retarde la rédemption.
(Rabbi Meir: ...)

(100) - Quiconque n'enseigne pas un métier à son fils, c'est comme s'il lui apprenait à voler.
(Rabi Yehouda bar Ilai:...)

(101) - Comme dit le maître, habitue ta langue à dire « je ne sais pas », si tu ne veux éviter d'être pris pour un menteur.
(Rabbi Zeïra dans le traité Berakhoth)

(102) - Un païen va voir Chammaï et lui dit:
- Convertis-moi, mais à condition de m'apprendre toute la Torah pendant le temps que je peux rester sur un pied.
Chammaï le chasse en le frappant avec la règle de maçon qu'il avait à la main.
L'homme s'en fut trouver Hillel qui le convertit:
Ne fais pas à ton prochain ce que tu n'aimerais pas qu'il te fasse, voilà toute la Torah, lui dit-il. Le reste n'est que commentaires. Va, et étudie-les. (dans le traité Chabbat [ ]) p.165)

(103) - Il faut se garder de trois actes: annuler un mariage, accepter un dépôt et se porter garant pour quelqu'un.
(Bar Kappara dans le traité Yebamoth [109A])

(104) - Il faut éviter d'écouter des choses futiles, car parmi tous les organes l'oreille est la première à s'enflammer.
(dans le traité Ketouboth [5A])

(105) - Trois sortes d'hommes ont des vies qui ne sont pas des vies: les miséricordieux, les irritables et les sensibles... (dans le traité Pessahim)

Léonard de Vinci (1452-1519)   
(106) - Passé quarante ans, un homme est responsable de son visage. (citation trouvé dans: "Changer la vie" de Jean Guéhenno page 15)


Voltaire (François-Marie Arouet, dit)(1694-1778)    Dictionnaire philosophique
(107) - La nature est la même partout, et les usages partout différents. (p.260 aricle: ezechiel)


Page d'accueil: yves.frisch.free.fr ou yves.frisch.fr Page générée le : 22/06/2017