Site de Yves Frisch
Citations par mot clé :mariage



Honoré de Balzac (1799-1850)    Physiologie du Mariage
(1) - Ne commencez jamais le mariage par un viol. (p.84)

Frédéric Beigbeder (1965- ...)    L'amour dure trois ans
(2) - L'embêtant avec le mariage d'amour, c'est qu'il démarre trop haut. (p.47)

Tristan Bernard (1866-1947)    Oeuvres diverses
(3) - Le malentendu fait des divorces, il fait encore plus d'unions. (Petites curieuses)

Nicolas de Chamfort (1740-1794)    Maximes et pensée caractères et anecdotes
(4) - La pire de toutes les mésalliances est celle du coeur. (max.401)

Boris Cyrulnik ( - )    Les nourritures affectives
(5) - La plupart des mariés se choisissent pour des motifs psychosociaux,... (p.37)

Didier Erasme (1469-1536)    Eloge de la folie
(6) - Et puis, quel homme, je le demande, tendrait le col au joug du mariage, si, comme font nos sages, il calculait au préalable les inconvénients d'un tel état ? (p.22)

Romain Gary (1914-1980)    Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
(7) - Laura, il y a quarante-cinq que je rêve d'épouser mon premier amour. (73)

Humour    Histoires d'ici... et d'ailleurs
(8) - Une dame récemment veuve, rencontre une amie, qui lui dit:
- J'ai appis le décès de ton mari... Mon Dieu... J'espère qu'il n'a pas souffert trop longtemps?
- Oh non! Nous n'étions mariés que depuis six ans.

(9) - Un vieux seigneur du XVIIIme siècle demande en ces termes la main d'une jeune fille:
- Mademoiselle, accepteriez-vous de devenir ma veuve ? (dans: Histoires gratinées , par Jean-Charles Press Pocket - 1970 p.67)

La Bruyère (1645-1696)    Les Caractères
(10) - Un homme libre, et qui n'a point de femme, s'il a quelque esprit, peut s'élever au-dessus de sa fortune, se mêler dans le monde, et aller de pair avec les plus honnêtes gens. C'est moins facile à celui qui est engagé : il semble que le mariage met tout le monde dans son ordre. (Du mérite personnel. N°25)

Albert Memmi (1920- )   
(11) - A la suite de l'un de mes romans, on m'a beaucoup interrogé sur le mariage mixte. Ne rédigeant pas une traité sur le mariage (j'aimerai le faire un jour), je me résume: tout mariage est difficile à réussir, mais le mariage mixte, surtout religieux, l'est encore plus. En faisant bien la part, bien entendu, des différences de tempérament, qui sont quelquefois plus importantes que les différences culturelles. Et en faisant une grande part, surtout , à la différence qui vient des sexes: nous n'avons pas les mêmes rythmes, ni le même système émotionnel, ni les mêmes intérêts, ni le même projet existentiel. Hommes et femmes étant déjà bien assez surprenants les uns pour les autres, mieux vaut ne pas ajouter des difficultés aux difficultés. Ce n'est pas trahir ma compagne que de faire un tel aveu - nous sommes ensemble depuis cinquante ans: il m'arrive de deviner qu'elle aussi, de temps en temps, a eu envie d'une vie conjugale moins complexe. Aux jeunes gens qui se lancent dans cette aventure, je dirais: « Si vous voulez vivre la mixité, demandez-vous d'abord si vous en avez la force. » (60/61)

Michel de Montaigne (1533-1592)    Essais . Livre troisième
(12) - On ne se marie pas pour soi, quoi qu'on die; on se marie autant ou plus pour sa postérité, pour sa famille. (chap. V)

Michel de Montaigne (1533-1592) - En Français Moderne    Essais - Livre troisième
(13) - On ne se marie pas pour soi, quoi qu'on dise ; on se marie autant ou plus pour la postérité, pour sa famille. La pratique et le bienfait du mariage concerne notre famille bien au-delà de nous. (L3, V, p.1028)

(14) - Un bon mariage, s'il en existe, refuse la compagnie et les manières de vivre de l'amour. Il tâche d'imiter celles de l'amitié. C'est une douce communauté de vie, pleine de continuité, de confiance et d'un nombre infini d'utiles et solides services et d'obligations mutuelles. (L3, V, p.1030)

(15) - Quand il fera le passionné et l'empressé ailleurs, qu'on lui demande pourtant alors à qui il aimerait mieux qu'arrivât une honte, ou à sa femme ou à sa maîtresse, de qui le malheur l'affligerait le plus, pour qui il désire le plus de grandeur : [ la réponse à ] ces questions ne fait aucun doute dans un mariage solide. (L3, V, p.1031)

(16) - Les amertumes comme les douceurs du mariage sont gardées secrètes par les sages. Et, entre autres importunes propriétés qui se trouve dans cette union, celle-qui suit, pour un homme bavard comme moi, est l'une des principales : c'est que la coutume rend indécent et nuisible que l'on communique à quelqu'un tout ce que l'on en sait et tout ce que l'on en ressent. (L3, V, p.1054)

(17) - Il s'y connaissait, ce me semble, celui qui a dit qu'un bon mariage se faisait entre une femme aveugle et un mari sourd. (L3, V, p.1054)

Jules Renard (1864-1910)    Journal (1887-1910)
(18) - (sur la mariage, à son fils:) Prends une femme dont l'esprit religieux - ce n'est plus la religion - soit l'égal du tien. Convertis d'abord ta fiancée, à moins qu'elle ne te convertisse. Ayez la même façon de comprendre Dieu, c'est-à-dire l'univers et votre destinée. Sinon n'épouse pas. (1902 p.613)

:    Comme il vous plaira
(19) - ..et ainsi de degré en degré, ils ont fait une échelle à mariage qu'ils devront gravir incontinent, sous peine d'être incontinents avant le mariage.
(Comme il vous plaira. Acte V, scène 2)

Georges Bernard Shaw    sources diverses
(20) - Quand un homme et une femme sont mariés, ils ne font plus qu'un. La première difficulté est de décider lequel


Léon Tolstoï (1828-1910)    Guerre et Paix
(21) - «Je suis petit et nul, et cela depuis que j'ai épousé une femme que j'aime.» (Journal -moins d'un an après son mariage)

(22) - «Ne te marie jamais, mon ami, jamais; c'est le conseil que je te donne; ne te marie pas avant de t'être dit que tu as fait tout ce que tu as pu et avant d'avoir cessé d'aimer la femme que tu auras choisie, avant d'avoir vu clair en elle; sinon tu te tromperas cruellement et irrémédiablement. Marie-toi une fois vieux, quand tu ne seras plus bon à rien... Sinon, tout ce qu'il y a en toi de bon et d'élevé sera perdu. Tout sera gaspillé en vétilles. Oui, oui, oui! Ne me regarde pas de cet air surpris; Si tu attends quelque chose de toi dans l'avenir, tu sentiras à chaque instant que pour toi tout est fini, que tout est fermé, sauf le salon où tu compteras autant qu'un servile courtisan et qu'un imbécile... Mais quoi!... » (p.43)

Oscar Wilde (1854-1900)    Le portrait de Dorian Gray (traduction de Michel Etienne)
(23) - ...Quand une femme se remarie, c'est qu'elle détestait son premier mari. Lorsqu'un homme se remarie, c'est qu'il adorait sa première femme. Les femmes tentent leur chance. Les hommes risquent la leur. (chap 15)


Page d'accueil: yves.frisch.free.fr ou yves.frisch.fr Page générée le : 28/07/2017