Site de Yves Frisch
Citations par mot clé :antisem



Pierre Assouline (1953 - ....)    Le fleuve Combelle
(1) - Je me tiens dans une position inconfortable à équidistance entre antisémites et judéocentristes. Les premiers habitent une planète sur laquelle je ne veux même pas mettre les pieds. Je n'attends rien d'eux. Ils mourront comme ça. Les seconds m'exaspèrent par leur étroitesse d'esprit, leur paranoïa, leur angoisse. Ils ne sont vraiment pas ma famille d'esprit, mais ils sont ma famille. YF: Je met en gras . Je ne désepère pas de les rallier un jour, ne fût-ce qu'en partie, à une vision du monde non exclusive de l'identité juive. Mais pour l'instant, il me faut reconnaître que j'ai lamentablement échoué. (p.143)

André Chouraqui (1917- )    L'amour fort comme la mort (une autobiographie)
(2) - ... Même à l'heure où Hitler triomphera en France, l'antisémitisme de nos voisins chrétiens ne dépassera jamais les limites de ce que l'on appelle la "décence". [YF: c'est moi qui souligne !!!] (p.93)

Peter Diener (1930- )    Le journal d'une folle [2001]
(3) - J'aime Dostoïevski, même s'il m'agace souvent. De plus il était antisémite. Bof! Si tout les antisémites avaient été comme lui, on n'en serait pas là! (p.90)

Alain Finkielkraut (1949 - )    Le juif imaginaire
(4) - ..l'opinion antisémite n'est guère dissociable de l'image des charniers. (21)

Jules Renard (1864-1910)    Journal (1887-1910)
(5) - (sur Schwob:) Il me ferait regretter de n'avoir pas été antisémite. (1902 p.597)

Jean-Paul Sartre (1905-1980)    Réflexions sur la question juive (1946)
(6) - L'antisémitisme ne rentre pas dans la catégorie de pensées que protège le Droit de libre opinion.
D'ailleurs c'est bien autre chose qu'une opinion. C'est d'abord une passion. (p.10)

(7) - ..si le Juif n'existait pas, l'antisémite l'inventerait. (p.14)

(8) - L'antisémite a choisi la haine parce que la haine est une foi; il a choisi originellement de dévaloriser les mots et les raisons. (p.22)

(9) - Aussi nommerais-je volontiers l'antisémitisme un snobisme du pauvre. (p.30)

(10) - Destructeur par fonction, sadique au coeur pur, l'antisémite est, au plus profond de son coeur, un criminel. Ce qu'il souhaite, ce qu'il prépare, c'est la mort du Juif. (p.58)

(11) - [A propos de l'antisémite: ]
Nous somme en mesure, à présent de le comprendre. C'est un homme qui a peur. Non des Juifs certes: de lui-même, de sa conscience, de sa liberté, de ses instincts, de ses responsabilités, de la solitude, du changement, de la société et du monde; de tout sauf des Juifs.
C'est un lâche qui ne veut pas s'avouer sa lâcheté;... (p.62)

(12) - En adhérant à l'antisémitisme, il n'adopte pas simplement une opinion, il se choisit comme personne; (p.63)

(13) - L'antisémitisme, en un mot, c'est la peur devant la condition humaine. (p.64)

(14) - [Le démocrate: ]
Ainsi le démocrate, comme le savant, manque le singulier: l'individu n'est pour lui qu'une somme de traits universels. Il s'ensuit que sa défense du Juif sauve le juif en tant qu'homme et l'anéantit en tant que Juif....
« Il n'y a pas de Juif, dit-il, il n'y a pas de question juive. ». Cela signifie qu'il souhaite séparer le Juif de sa religion, de sa famille, de sa communauté ethnique, pour l'enfourner dans le creuset démocratique, d'où il ressortira seul et nu, particule individuelle et solitaire, semblable à toutes les autres particules. C'est ce qu'on nommait, au Etats-Unis, la politique d'assimilation. (p.67)

(15) - On peut déceler chez le démocrate le plus libéral, une nuance d'antisémitisme; Il est hostile au Juif dans la mesure où le juif s'avise de se penser comme Juif. (p.68)

(16) - L'antisémite reproche au Juif d'être Juif; le démocrate lui reprocherait volontiers de se considérer comme Juif. (p.69)

Georges Steiner (1929 - )    Langage et silence
(17) - L'antisémitisme ne s'embarrasse pas de théologie et sa définition du Juif est large. (Chapitre : «Je suis un survivant» p.156)

(18) - L'antisémitisme nazi est le couronnement logique de l'éternelle vision chrétienne, renforcé par l'enseignement, selon laquelle le Juif a tué Dieu. (Chapitre Post-scriptum p.186)


Page d'accueil: yves.frisch.free.fr ou yves.frisch.fr Page générée le : 29/03/2017